image4

Difficile de présenter de manière limpide le concept si particulier d'Animal Crossing : Wild World. Sorte de simulateur de vie sociale, ce titre n'est décidement pas un jeu comme les autres.

Bienvenue chez vous !

Imaginons que vous soyez quelque peu blasé de votre existence réelle, et que vous ayez envie de faire un break en vous incarnant dans un monde virtuel complétement fantaisiste.
Le voyage se passe sans histoire et vous vous retrouvez finalement à l'arrière d'un taxi sans trop savoir ce que vous êtes venu faire dans un village dont vous ne savez rien. A quelques minutes de votre arrivée, le chauffeur se décide à jouer les indiscrets en vous bombardant de questions embarrassantes, puis il vous dépose devant votre nouvelle demeure. Là, vous réalisez que ce monde a beau être naïf et coloré, il n'en est pas moins calqué sur celui que vous avez momentanément quitté ! La preuve, c'est que le commercant du coin ne va pas vous lâcher tant que vous n'aurez pas remboursé la dette que vous lui devez pour l'achat de votre habitation, ce qui vous obligera à travailler pour lui le temps de mener cette tâche à bien.
Ceci fait, vous aurez enfin le loisir de goûter à l'ivresse de la liberté et d'explorer votre nouvel univers à votre rythme.

image5

Pas évident de nouer des relations lorsqu'on vient d'arriver dan une bourgade où tout le monde se connait. Comme dans la réalité, tout le monde n'a pas forcément envie de vous sauter au cou lorsque vous tentez d'engager la conversation et certains feront même preuve d'un peu de froideur à l'issue du premier contact.
Malgré tout, vos assauts répétés finiront par les convaincre que vous êtes un être sympathique et bien intentionné, et le temps aidant, vous parviendrez à forger de solides amitiés.

image2Pour autant, rien ne vous oblige à jouer les grands samaritains mais il faudra alors essuyer les sauts d'humeur de vos voisins et ne pas craquer devant la réaction imprévue d'un ancien ami qui se met à fondre en larmes parce que vous n'avez pas pris la peine de vous intéresser à lui pendant plusieurs mois.
C'est bête à dire mais on finit par s'attacher malgré soi à ces personnages virtuels qui vaquent à leurs occupations quotidiennes comme si de rien n'était.

Un univers chatoyant et animé

Le village dans lequel vous vivez est en permanente évolution, avec des saisons qui défilent au même rythme que dans la réalité, suivant l'horloge interne de la console. Animal Crossing : Wild World est en effet un titre qui s'apprécie sur la durée, puisque régulièrement, de nouveaux arrivants viendront emménager à côté de chez vous, ce qui relance sans arrêt la dimension sociale du soft.
Le village est construit en un seul bloc, représenté d'ailleurs par un globe dont on fait le tour de la même manière que le Petit Prince sur l'astéroïde B-612. Seule petite bizarrerie, la planète n'est ronde qu'en apparence puisque des bordures nous empêchent de rejoindre les pôles en passant de l'un à l'autre. Tout cela donne un cachet vraiment attachant à ce micro-univers qui ne demande qu'à vous appartenir.

image1Autant dire qu'il faut avoir beaucoup d'imagination pour jouer à Animal Crossing : Wild World, en plus d'aimer nouer des relations. Car l'absence totale de véritables quêtes à accomplir rend la liberté d'action parfois étourdissante. En dehors des petits boulots que vous devrez mener à bien pour Tom Nook au tout début du jeu, vous n'aurez aucun objectif particulier à accomplir. C'est finalement en observant les hobbies insolites de vos voisins que vous découvrirez de nouvelles distractions. Vous pourrez ainsi vous entrainer à pêcher avant de vous inscrire à la compétition saisonnière, ou encore de jouer les paysagistes en faisant pousser des fleurs.
Complètement vide au départ, le musée s'enrichira de vos trouvailles, ce qui vous donnera une bonne raison de partir chasser les papillons ou de creuser pour dénicher des fossiles. Rien ne vous empêche non plus d'aller contempler les étoiles dans l'observatoire entre deux visites à vos amis, avant d'aller poster vos lettres ou de faire une donation à la mairie. En fait, il y a tellement de choses à faire qu'il est impossible de tout énumérer, mais soyez sûr que ce ne sont pas les activités qui manquent...

image3

L'un des attraits d'Animal Crossing : Wild World, réside également dans la possibilité d'inviter des amis dans son petit monde virtuel, d'où la nécessité de prendre soin de son habitat. Sachez que votre maison sera rapidement infestée de rats et de cafards si vous la négligez complètement. Libre à vous de la décorer selon vos goûts à l'aide des objets que vous aurez pu acheter ou recevoir en cadeau.
Grâce aux fonctions Wi-Fi, vous avez en effet la possibilité de quitter momentanément votre ville pour vous rendre dans celles de vos amis, et inversement. La seule contrainte est que cela n'est possible qu'avec des joueurs qui vous auront communiqué leur code personnel. Vous pourrez alors inviter jusqu'à 4 amis simultanément pour une rencontre inoubliable entre joueurs humains. Outre le côté convivial de la chose, cela vous donnera également l'occasion de faire des échanges d'objets avec eux, de visiter d'autres villages, ou même d'inciter certains NPC à déménager pour venir s'installer dans votre ville.

Voilà donc un jeu très particulier auquel tout le monde n'adhérera pas forcément mais qui apporte beaucoup de fraîcheur !

Romendil
jeuxvideo.com

Quelques screenshots :

Screenshots_0Screenshots_1Screenshots_3Screenshots_7

Screenshots_6Screenshots_4Screenshots_5Screenshots_2

Mon appréciation du jeu : (très bon J moyen K mauvais L)

C'est un jeu graphiquement très réussi et le concept reste original. Cependant, les actions, bien que très nombreuses, sont un peu répétitives à la longue : on y joue tout au plus une heure par jour. Mais on y reste tout de même "accro" grâce aux changements de saisons et aux évènements spéciaux tels que le feu d'artifice pour le 14 juillet, le concours de décoration de maisons en février, etc... et bien sûr, on ne résiste pas à la curiosité de rencontrer de nouveaux voisins et d'agrandir sa maison !
Graphismes  J Jouabilité  J Durée de vie  J Bande son  J

Ma note générale : 18/20

Vidéo :       Animal Crossing Wild Word GT Review