"Forte du succès populaire des guinguettes, la ville du Plessis-Robinson les fête chaque année au mois de juin. Cette tradition rassemble chaque année une foule nombreuse. En tenue de la Belle époque - voilettes, dentelles et canotiers -, les habitants s'adonnent aux joies de la valse-musette et de la table. Retour sur cette tradition née au XIXe siècle."

2006_061800201

2006_06180025

2006_061800982006_06180086
2006_06180083

"Cette fête des guinguettes remonte aux sources de l'histoire du Plessis, notamment son nom. Nous sommes en 1704. Un marin du nom de David Selkirk échoue sur une île du Pacifique Sud, en face des côtes chiliennes. Après quatre ans de vie sauvage, il sera recueilli par un navire et ramené en Europe.
Son histoire va inspirer l’écrivain Daniel Defoe qui en fera le personnage de Robinson Crusoé. Ce personnage va devenir un mythe de la littérature occidentale du XIXe siècle et encourager l’écriture de milliers d’aventures exotiques : les « Robinsonnades »...

2006_061800952006_06180050

L’une des épopées les plus fameuses est celle des Robinson suisses, une famille naufragée qui installe sa maison dans un arbre. Cent cinquante ans après Selkirk, en 1848, un restaurateur parisien du nom de Gueusquin a l’idée en se promenant sous les châtaigniers du Val d’Aulnay d’installer un restaurant dans ces arbres majestueux. Ce restaurant va créer le nom de « guinguette » et prendre le nom de « Guinguette de Robinson »...

2006_061800222006_06180079
2006_06180081

2006_061800322006_06180028

C’est le début d’un siècle de guinguettes qui vont attirer le tout-Paris, et même l’Europe entière. Des dizaines de guinguettes, restaurants, bals musettes vont fleurir sous les châtaigniers de Robinson qui connaîtront, à la Belle Époque, dans les années 1900, leur heure de gloire. À tel point qu’en 1909, la commune du Plessis-Piquet prendra le nom du Plessis-Robinson, comme la petite île du Pacifique sur laquelle a échoué Selkirk."

2006_061800492006_06180037