Image_AC2

Nintendo sort Another Code : mémoires doubles, un jeu d'aventure bien verbeux qui n'oublie pas pour autant d'inclure des phases de recherche ainsi que des énigmes à la difficulté toute relative.
L'histoire est celle d'Ashley, une adolescente n'ayant jamais connu ses parents, morts peu de temps après sa naissance. Elevée depuis toujours par sa tante Jessica, Ashley reçoit la veille de son quatorzième anniversaire un paquet envoyé par... son père ! Ce dernier lui demande de le rejoindre sur l'île de Blood Edwards, ce que la jeune fille s'empresse de faire. Sur l'île, rien ne se passe comme Ashley pouvait imaginer : son père n'est pas là pour l'accueillir, et Jessica, partie en reconnaissance, semble avoir disparue elle aussi. Que se passe-t-il sur cette île ? Et pourquoi le capitaine du bateau qui a conduit Ashley lui laisse entendre que l'endroit a connu un drame il y a quelques années ?

Image_AC1On se rend bien compte dès le départ que Another Code : mémoires doubles fait la part belle aux séquences de dialogues. Même s'il n'y a pas beaucoup de personnages avec qui parler, le jeu est très généreux en textes, notes et mémos à lire, insufflant un rythme assez lent à l'aventure. Ce n'est pas franchement un défaut, mais mieux vaut en être averti. Ces séquences de parlotte, nécessaire à l'élaboration de l'histoire, sont de toute manière soutenues par des visuels plutôts jolis ponctuant chaque fait important. Donc, s'il faut y mettre du sien en acceptant de parcourir pas mal de textes, on est toujours récompensé par la découverte d'images qui ont le bon goût d'adopter un design épuré. A côté des textes, l'autre grande partie du jeu, c'est l'exploration de l'île et de son manoir inquiétant. S'il est possible d'utiliser la croix directionnelle et les touches de la console pour diriger Ashley et la faire interagir avec l'environnement, Another Code : mémoires doubles est aussi étudié afin que vous puissiez y jouer au stylet de bout en bout. Pour déplacer la jeune fille, il suffit simplement de pointer dans la direction voulue. Ashley suivra fidèlement le bout de votre pointeur.

Toute l'action se passe donc sur l'écran du bas, ce qui ne veut pas dire que celui du haut restera éteint. En fait, vous y verrez des décors en rapport avec ce que pourrait voir Ashley de ses propres yeux (toujours des plans fixes). Si elle s'approche suffisamment d'un point propice à un examen plus minutieux, une petite loupe apparaît en haut de l'écran pour nous le signaler. Un petit "tapotage" avec le stylet permet alors de faire passer l'image du haut vers l'écran du bas, nous laissant alors fouiller plus en détails sur ce soin précis du décor. Parfois, le jeu nous demande même d'interagir avec certains objets à l'aide du stylet. Au tout début de l'aventure, on sera ainsi obligé de tourner une manivelle, alors que plus tard, il s'agira de noircir une feuille pour y découvrir un message.
La maniabilité est donc plutôt bien pensée, parfaitement enAnother_Code_Jacket adéquation avec le support, et démontrant que la console se prête au sujet. En plus de l'ambiance surnaturelle qui plane autour du scénario (Ashley sera accompagnée d'un fantôme amnésique), le stylet  et l'utilisation de l'écran tactile en général, est grandement responsable du charme de Another Code : mémoires doubles. On aurait eu la même chose sans la possibilité de pouvoir agir directement sur l'écran, je doute que cela aurait fonctionné. Dans cette configuration, le jeu se fait un peu plus vivant et esquive avec brio la monotonie qui aurait pu découler de son torrent de textes.

En somme, voilà une initiative qui mériterait d'être renouvelée, car l'expérience reste de courte durée : même pas six heures pour en voir le bout, ça donne à réfléchir...

Jihem
jeuxvideo.com

Quelques screenshots :

Image_AC_4Image_AC_3Image_AC_2Image_AC_5

Image_AC_9Image_AC_6Image_AC_7Image_AC_8

Image_AC_10Image_AC_11Image_AC_12Image_AC_13

Mon appréciation du jeu : (très bon J moyen K mauvais L)

Graphismes  J Jouabilité  J Durée de vie  L Bande son  K

Scénario J

Ma note générale : 16/20

Vidéo :           Another Code Japan Trailer